vendredi 12 janvier 2007

Symposium "ETANGS d'ART" Juin 2006

De mes sculptures …

De la pierre au paysage, de l’eau à la terre, de la fibre à la pirogue, d’hier à aujourd’hui…
Le but n’est pas important, seul, le chemin pour tenter d’y parvenir est essentiel…

La sculpture est en pierre, en branches, en papier.
Elle est placée à une certaine hauteur, d’une certaine manière. C’est une donnée de la vie. Comme trouvée
en milieu naturel, elle fait référence à son origine première, minérale ou végétale.
Puis elle se charge de toute l’histoire du monde et de celui
qui la regarde. Elle est alors, une tranche d’un lieu
de sa mémoire. Elle suggère la traversée, le silence et appelle le souvenir.
Fragment magique, elle garde l’empreinte de la main
ou de la mer, la tonalité du ciel ou du chant.
Coupe d’offrande, jarre, autel de culte, pirogue, corne, porte, cage,ruche ou bouclier.
Les Anciens nous ont montré les Principes. Ce sont les mêmes encore aujourd’hui .
Ils donnent la mesure et pèsent le Temps.

Ancien ou présent, le Temps appartient au Temps.

Aucun commentaire: