mercredi 12 mars 2008

Mais oui, ....je suis revenue... émue, émerveillée, ensorcelée...avec une belle bronchite en plus! (Ah la "clim", quelle horreur!) Le Rajhastan, de New Delhi jusqu'à Udaipur en passant par Agra, Jaipur, Udaipur, Ranakpur...et tant de petits villages.
Les temples très anciens, les monastères tout neufs sur la route, les villages, les mariages, les troupeaux, les Forts (Amber, Kumbhalgar,Chittorgarh), les palais de Maharadjah, les mille et une étoiles dans la nuit, les miniatures peintes avec des pinceaux minuscules, les céramiques, les saris de soie rose, vert, or, et ce rouge ni carmin ni vermillon mais incarnat.... les sculptures érotiques et le culte de la création du monde, fusion du phallus de pierre noire et de la coupe ovale arrosés de lait sacré et liés par une corde d'éternité...aux sons des cloches et au souffle de conque/coquillage....
Les réserves d'oiseaux, les marchés et le "bazar", les guides et les chauffeurs, les écoliers et les femmes légères comme des oiseaux multicolores, les enfants et leurs dessins, le tumulte des pousse-pousse, des vélos, des motos, des vaches, des camions, des autocars et des voitures...les chants et les prières, partout des "ganesh" (dieu à la figure d'éléphant) ou des "annoman"(dieu à la figure du singe) peints au rouge ou à l'or....protecteurs sur la route... L'énumération est trop longue...
J'ai envie de vous dire: il faut y aller en Inde, et y retourner, encore et encore!



A suivre...

Aucun commentaire: