lundi 30 novembre 2009

Exposition H1NArt Dec.2009





"NON AU(x) NAUFRAGE(s)" pour H1NArt (Nov/Déc2009)

Note d’intention pour le dispositif participatif:
Sous forme d’interview direct de personne à personne, de moi à elle , comme un sondage, je mets en écriture manuelle le sentiment qui envahit la personne interviewée au regard du travail plastique proposé, après la lecture du poème de Ciao Tao écrit en 800 :
« Déplaçant le rocher, on libère les racines des nuages »
Une photo, avec sa permission, est prise par la personne…ou de la personne…ou….


Interrogations sur :
- La pertinence d’un titre par rapport à une œuvre.
- La compréhension d’une oeuvre par un public.
- Comment l’œuvre peut toucher un public ?
- Comment un public peut mettre en mots le sentiment qu’il éprouve par rapport à une œuvre proposée ?
- A quoi est il renvoyé ? Par rapport à ce qu’a voulu exprimer l’auteur ? Par rapport (on non rapport) au texte accompagnant l’œuvre, écrit presque 1200 ans plutôt et que l’artiste a choisi pour accompagner son œuvre ? Par rapport à ce qu’il veut bien livrer de lui même ??
- L’art contemporain devenu élément de liaison à partir de cette question sur le titre. La discussion peut- elle s’amorcer entre 2 personnes grâce à l’oeuvre d’art qui devient moyen de communication ou plutôt de partage ? (Le terme « communication » serait à définir…). L’œuvre d’art devient vivante et s’enrichit d’être le trait d’union de deux entités, pourquoi l’art contemporain ne serait-il pas celui de toute une humanité?







Aucun commentaire: